Timidité : Votre cerveau tente de vous faire 
passer un message
Publié le 9 septembre 2018
À l'instant même où vous lisez cette article, il se passe des milliards d'événements à l'intérieur de vous, dont vous n'avez aucunement conscience. 

Votre corps réagit aux agressions microbiennes incessantes, il évacue les vieilles cellules et se débarrasse de ces dernières pour les remplacer par des nouvelles. Votre cerveau émets des milliers de messages aussitôt capté par vos organes. 

Cette incroyable organisation vous permet de voir, de bouger, de comprendre...  de vivre tout simplement !  

Mais il peut aussi arriver qu'au moment où on vous demande de parler en public, votre gorge se mette à se serrer, vos pensées se brouillent (comme si vous aviez un bug dans votre cerveau).. 

Et dès que votre regard croise celui de quelqu'un, vos joues chauffent soudainement et les battements de votre coeur s'accélèrent de plus en plus...  

Aucun son n'arrive à sortir de votre bouche, vous êtes comme paralysé...

Est-ce-que vous avez déjà vécu cela ? 

Voyez-vous sans le savoir, votre corps et votre cerveau réagissent automatiquement à certaines situations comme s'ils étaient programmés.

Laissez-moi vous expliquer : 

Par exemple, vous êtes en train de réaliser une tâche au travail et vous entendez un portable sonné qui n'est pas le vôtre. Soudain, une pensée vous vient à l'esprit et vous rappelle que vous devez passer un coup de fil. Vous arrêtez donc immédiatement ce que vous êtes en train de faire et passez ce coup de fil. 

Ou bien, parfois, lorsque nous conduisons nous sommes dans le mode "automatique" du cerveau, on fait autres choses, on pense à notre weekend, à notre famille, etc. Puis soudain vous voyez la voiture devant freiner très fort...

Et d'un coup, vous ne pensez plus... et vous vous mettez à freiner très fort sur la pédale de frein. 


La timidité est un arrêt d'une partie du cerveau
Pour la timidité, c'est exactement comme cela que cela fonctionne. Lorsqu'on est timide, nous appréhendons les évènements sociaux, et les discussions groupés ou avec des inconnues. 

Sans s'en rendre compte, le cerveau active un mécanisme qui paralyses vos pensées. 

Vous n'avez qu'une envie, de disparaitre et vous enfuir. 

Comme un bug dans votre cerveau, il est impossible de savoir quoi dire dans cette situation, car votre cerveau a bloqué l'accès à votre mémoire. 
Les solutions classiques prennent le problème à l'envers
Les méthodes classiques de psychologie parlent d'un manque de confiance, et un manque d'estime de soi même. 

Le soucis est que toutes les solutions prennent le problème à l'envers

Voici pourquoi

Les conseils et solutions classiques demandent de vous affirmé, d'essayé de vous sentir plus confiant. 

On vous demande d'agir, petit à petit, de parler avec des inconnues... 

Or, la confiance se gagne après l'action. Et non l'inverse. 

On se sens affirmé uniquement après avoir agit. 

Voilà pourquoi certaine personne reste timide et anxieux après 40 ans, et cela ne s'améliore jamais. 
Mais alors comment faire ?
De nouvelle recherche scientifique sur le cerveau - en neuroscience - explique qu'il existe un mécanisme qui bloquent vos pensées et crée ce fameux bug des pensées dans votre tête. 



FB Comments Will Be Here (placeholder)
©2019 Editions Inspiring  | Mentions Légales Contact