Les Pires conseils pour surmonter la timidité

(et ce qu’on devrait faire à la place)

Par Marie Carneli | Mise à jour 16 Octobre 2020 à 7h53
Beaucoup de personnes pensent que la timidité passe avec le temps...

Pourtant, elle ne disparaît pas du jour au lendemain

Chez certaines personnes, elle peut même s’aggraver et entrainer une certaine solitude au fil du temps

Selon une étude réalisée par la FDF et le CREDOC¹ en 2019, il y a aujourd’hui plus de 7 millions de français (soit 1 personne sur 10) qui se trouvent en situation d’isolement sociale. Et la timidité en est une des principales causes.

Malheureusement, ce problème chez les adultes est un peu passé aux oubliettes car peu de gens le prennent aux sérieux.

Depuis que je suis devenue coach, je me suis rendue compte que la majorité des conseils sont complètement inadaptés et peuvent même enfoncer la timidité…

« Peu importe ce que les gens pensent de toi, parle »

« Il suffit de se forcer un peu et de parler, ce n'est pas si difficile »


Ou bien celui qu’on retrouve dans presque tous les sites de conseils en séduction :

« Approche au moins 1 fille par jour, peu importe ce que tu racontes, sois confiant. Il suffit simplement d’agir »

Soyons réaliste…

C’est comme si on disait à une personne qui se noie : « Nage, tu as juste à nager », sans comprendre qu'elle ne peut pas !

Résultat : au lieu de nous aider cela ne fait qu’aggraver la timidité

Parce que…

Cela réduit considérablement notre estime de soi (si on n’arrive pas à agir)
Cela renforce notre peur d’être jugé par les autres
Et le pire, c’est que cela nous force à jouer un rôle… Ce qui n’est pas le but, n’est-ce-pas ?

Car de toute évidence, on ne veut pas parler pour parler

On aimerait pouvoir être confiant, serein, authentique et surtout aligné avec soi-même…

Voilà pourquoi, on a besoin de conseils différents

Après avoir travaillé avec des centaines de personnes timides,

J'ai compris que notre passé a en quelque sorte conditionné notre cerveau à CONSTRUIRE notre identité de timide

Voyez-vous, la timidité s’est créée au fil du temps (généralement depuis l’enfance) suite à un enchaînement d'expériences de rejet ou d’humiliation,

Inconsciemment, notre cerveau cherche à nous protéger et nous bloque avant de parler pour nous empêcher de revivre les mêmes expériences

C’est un peu comme lorsque vous rentrez dans un ascenseur…

Vous n'hésitez pas à appuyer frénétiquement sur le bouton (pour qu’il se referme) avant que quelqu’un puisse rentrer

C’est automatique… Comme si vous agissiez par instinct de survie

Voilà pourquoi faire un petit pas peut être aussi difficile

Tout simplement parce qu’il ne suffit pas de se forcer à agir

Ce n’est pas les actions qu’il faut changer.

Mais comprendre ce qui nous bloque pour enfin se libérer du poids qui nous empêche d’avancer.

La bonne nouvelle est que de récentes découvertes en neurosciences ont montré qu’il est possible « d’hacker » le cerveau pour détruire ce conditionnement.

Comprenez que la timidité n’est pas définie une fois pour toute.

D'ailleurs, c'est (peut-être) le bon moment pour en sortir...

Aujourd'hui, nos problèmes quotidiens sont laissés de côté, alors qu'en réalité...

C’est le meilleur moment pour se poser tranquillement chez soi et repenser à notre vie 

..pour en ressortir plus fort !

Est-ce ridicule de vouloir se donner les moyens pour améliorer sa vie, lorsque la timidité nous fait souffrir ?

Si vous souhaitez gagner du temps, alors j’ai préparé une vidéo pour vous y aider.
 
Vous allez y découvrir une nouvelle méthode simple et efficace qui a déjà fait ses preuves, ainsi que les 3 erreurs à ne surtout pas faire pour enfin oser parler.

Regardez maintenant la présentation : 

Tags : timidité, anxiété sociale, confiance en soi, estime, psychologie, timidité maladive.      
¹ Solitudes 2019, Fondation de France et CREDOC, 2019
² Neuroscience of Psychotherapy Healing the Social Brain, 2017